A la une  

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
Prev Next

Dates Formations Entraineurs 2022-2023

Dates Formations Entraineurs 2022-2023

Dates et lieux des modules de formations du D.R.E.1 - Saison 2022-2023   Dates Lieu Formation Cadres 22 - 23/10/2022 Salbris Module Animateur 1 17 - 18/12/2022 Blois Module Animateur 2 11 - 12/02/2023 Blois Module Initiateur 1 A déterminer A déterminer Module...

Info Opération Smashy

Info Opération Smashy

Cliquez sur l'image pour accéder au document complet    

Nos Photos

C.R.E. Beach - Mai 2022 + Formation DRE2 - Animateur Beach Volleyades M15 - Avril 2022 - Arles & Vitrolles Formation DRE 2 - Volley-Assis - 13 juin 2021 - Orléans Beach Série...

My Coach - Identifiants

Voici un lien pour obtenir vos indentifiants My Coach : http://r.news.ffvb.org/r3l4clujfbwz7f.html N'oubliez pas de vous inscrire à la présentation de la plateforme, du site et de l'application : cette présentation, faite par les...

   

Agenda  

   

Trouver un club  

region centre

   

Casallogo

   
   

Un bel article sur l'ex président du TEC dans la Nouvelle République : https://www.lanouvellerepublique.fr/tours/bon-anniversaire-monsieur-moniere qui ne viendra plus à Grenon.

L’ancien président du TEC puis du TVB, Louis Monière, fête ses 90 ans aujourd’hui. L’occasion de lui réserver une place particulière. Sans déception aucune. Naturellement.

Il est l'antithèse du poids des ans. Le regard alerte, l'allure droite, Louis Monière aime la vie. Et celle-ci le lui rend bien. « Je suis un veinard. Normalement, chez les Monière, ça meurt jeune et d'un coup(rire) . »Il est comme ça Louis Monière. Jamais à court d'humour. Truculent au possible. Et incroyablement affable lorsqu'il vous accueille dans sa demeure tourangelle.

" Les présidents normaux ne restent pas longtemps "

Président du TEC puis du TVB durant 27 ans, entre 1965 et 1992, l'ancien rhumatologue et musicien de talent continue de poser son regard sur le club qu'il a vu grandir et devenir la référence du volley hexagonal. « Je vais régulièrement aux matchs. Ça fait partie de mes habitudes. J'aime l'état d'esprit de ce club », confie-t-il, lui qui a débarqué dans le milieu par un pur hasard. « Je n'y connaissais rien. Les contrats, tout ça… Pour moi, c'était l'état d'esprit avant tout. Le fric m'a toujours emmerdé. Mais j'ai toujours aimé le sport. J'aimais bien aller au rugby aussi. La troisième mi-temps, c'est quand même sympa… »
Sa longévité au sein du TVB inspire le respect. D'autant que l'homme a une vision très claire du poste en question. « Selon moi, les présidents normaux ne restent pas longtemps. Comme ceux de la République d'ailleurs. Heureusement pour nous, ceci dit(rire) … »Un clin d'œil amusant pour celui qui a côtoyé un temps, via un ami, le paternel du Président Hollande, Georges, au cours de ses études de médecine. Le mot juste et la rigolade facile caractérisent aussi le personnage qui se dit « plus consciencieux qu'intelligent ».
Ses cinq enfants et ses quatorze petits-enfants, avec qui il fêtera dignement son nouvel automne, confirmeront ou non ce trait de caractère. Son fils aîné, Jean-Louis (ex-réceptionneur-attaquant du TVB), pourrait, lui, en dire long sur le parcours de son père au TVB. « C'est à cause de lui que je me suis embarqué là-dedans… »
Entouré de « types extraordinaires », Louis Monière a traversé les époques avec le club tourangeau avant de tirer sa révérence. Et un coup de chapeau, aussi, à ceux qui le font vivre aujourd'hui : « Pascal Foussard connaît le volley comme personne. Il fait un travail fabuleux. Je le félicite vraiment. »
Le nonagénaire fringuant garde un œil affûté sur un TVB au sommet. Dans sa maison de ville qu'il occupe avec sa femme depuis près de 60 ans, il passe « plusieurs heures par jours »sur ses pianos qu'il bichonne. Il organise quelques concerts, aussi. A domicile.
Finies les consultations pour le rhumato de formation, place à la symphonie d'une retraite méritée pour quelqu'un qui aurait pu faire carrière dans la musique classique. « Je ne regrette pas. Il me manquait le côté humain, les rapports avec les gens. Je voulais vraiment devenir médecin. Et puis, on ne déshabille pas les gens en faisant de la musique…(rire) »
Bavard inconditionnel, Louis Monière pourrait conter son vécu des heures durant, on resterait là, l'ouïe fine. Sa femme, également nonagénaire depuis le mois de mars, est aussi rythmée que son mari. « On se lève à 7 h et on se couche rarement avant 0 h-0 h 30. C'est même plutôt 6 h 30 pour ma femme qui file lire la NR…, raconte Louis Monière. Mais en me couchant, le soir, je n'ai pas fait la moitié des choses que j'avais prévu de faire. »S'il n'apporte aucune importance à l'astrologie, Louis Monière se pensait « balance »« Ça m'irait plutôt bien je trouve. »
Sauf qu'il est né le premier jour des scorpions. Qu'il se rassure, le profil n'est pas si mal : enthousiaste, travailleur, dynamique… et amoureux. L'histoire qu'il mène avec sa femme après 65 ans de mariage vient confirmer les dires des astres. Et Louis Monière rayonne toujours autant.



Alan de Silvestri